Stage de podologie et locomotion

Petit retour sur mon stage de podologie et locomotion avec Gwennaël Cadet. Le stage s’est déroulé le week-end du 11-12 juillet dans les Ecuries du Petit Hippo (91), il a été organisé par la gérante des écuries et une de ses pensionnaires.

J’ai eu l’information que ce stage allait se dérouler dans ma région par le biais de l’IFPE (Institut Français de Podologie Equine) car je suis sur leur liste de distribution.

Voilà un moment que je souhaitais faire un stage de podologie avec Gwennaël, alors j’ai sauté sur l’occasion 🙂

Il y avait en tout 12 participants (de tous horizons équestres) et 5 chevaux modèles (ceux des participants qui pouvaient les emmener).

Petite présentation des chevaux « modèles »

Alouette, jument de sport de 8 ans, qui sort en CCE, déferrée depuis Mai 2020, en pleine transition (donc repos pour la belle pour l’instant).

Chépa, Petit poney mignon du club, de 8 ans, qui fait du débutant et des initiations, ainsi que de l’équithérapie pour les enfants handicapés. Il a toujours été pieds nus.

Bling-Bling, jument de loisir et rando, type espagnol X poney, qui devait avoir une dizaine d’années aussi, ancienne fourbue (première fourbure aiguë à 6 mois….oui tu as bien lu, moi non plus je pensais pas que c’était possible…), pieds nus depuis 1 an et demi.

Teddy, Paint PP, cheval de rando également, il est venu avec Bling-Bling, ils sont inséparables (comme leurs proprios on dirait :D), pieds nus depuis 1 an et demi aussi.

Himoco, trotteur de 3 ans, réformé sans que la proprio sache s’il a déjà couru ou non. Pas trop de détails sur sa vie d’avant, ce qui est sûr c’est qu’il est pieds nus depuis 6 mois.

Pied d’une jument mustang

Présentation de Gwennaël Cadet

Gwennaël est devenu maréchal en 2009 suite à une reconversion professionnelle, il s’est énormément intéressé au fonctionnement du pied car ce qu’on lui avait appris de « traditionnel » semblait parfois sans réponse et fataliste face à certaines pathologies.

Après avoir fait son petit bonhomme de chemin et beaucoup de recherches, il a crée l’IFPE avec sa compagne.

Il est maréchal podologue en Bretagne et propose des stages et des formations pour les pro et les particuliers dans toute la France. Il travaille également en liens étroits avec des vétérinaires et est souvent consulté pour les pathologies liées aux pieds (et plus encore héhé).

Vous pouvez le retrouver sur

Youtube

Instagram

Facebook

Son site internet

C’est vraiment un monsieur passionnant, il a une réflexion très construite et des interrogations poussées qui le conduisent toujours plus loin, j’ai clairement adoré le personnage (d’autant plus qu’il a beaucoup d’humour et moi j’aime l’humour … ahah).

Programme des deux jours

Samedi

  • Présentation de la podologie équine, de l’IFPE et petit tour de table
  • Anatomie et fonctionnement des membres antérieurs et postérieurs
  • Identification et Analyse des os, muscles et tendons en statique et en mouvement sur chevaux modèles
  • Théorie sur la composition du pied et son fonctionnement interne et visualisation de vidéos ralenties
  • Explication et compréhension des problématiques liées au ferrage
  • Découverte et compréhension des pathologies fréquentes des pieds : pourriture des fourchettes, fourbure et syndrome naviculaire
  • État général du cheval, bilan locomoteur et évaluation des pieds sur tous les chevaux modèles

Dimanche

  • Présentation des différentes orthèses (« ferrure » plastique ) et hipposandales, leurs avantages et inconvénients, pour quel cas ?….
  • Entraînement à la râpe sur des morceaux de bois, affûtage de la rénette, gestes et postures
  • Revue de chaque cheval avec les évaluations des pieds
  • Parage : chanfrein (roll) et petites manip, puis parages supervisés par Gwennaël
  • Débriefe du stage

Sachant que nous avons fait un premier stage de deux jours, Gwennaël a émis l’hypothèse que nous en refassions un l’année prochaine, en venant chacun avec notre cheval pour faire une journée parage à 100 %. L’idée serait de nous conseiller sur ce que nous faisons déjà si nous parons nous même ou de nous donner des clés pour parer nos chevaux tous seuls (soit entre deux passages de podologue/maréchal, soit pour être autonome). J’avoue que l’idée m’enchante vraiment beaucoup et j’espère que si le stage se déroule l’année prochaine je pourrais emmener Hermès.

Mon retour perso

Voilà un moment que je voulais faire un stage de parage dans le but d’être la plus autonome possible avec Hermès. De plus, sachant que les pieds sont sources de stresse pour lui je trouve ça aussi plus simple que ce soit moi qui m’en occupe, ou au moins que j’arrive à comprendre ce qu’il faut faire dessus.

Quand j’ai eu l’info qu’il y avait un stage comme celui ci dans le coin, j’ai sauté sur l’occasion.

J’ai clairement passé un super week-end. J’ai appris énormément de choses (bien que je n’étais pas totalement novice, sachant que j’ai toujours eu des chevaux pieds nus), notamment sur certaines pathologies ou comment régler les problèmes d’aplombs.

Août 2019 – Photo de Mahaut d’Ornellas

J’arrive dores et déjà à voir ce qu’il faut que je fasse sur les pieds du petit gars, alors prochaine étape : acheter du matos qui tient la route (car avec ma râpe toute nulle, à part m’emporter un bout de phalange « easy », elle est pas super efficace… ^^ ).

J’ai également pu apprendre à affûter mon œil pour observer les mouvements des chevaux, disons qu’avant je savais voir si un truc n’allait pas, maintenant je pense que j’arriverai aussi beaucoup plus facilement à voir d’où ça vient !

En rentrant du stage, je suis directement allée faire des vidéos des pieds d’Hermès et de sa locomotion pour avoir un premier « témoin «  et pouvoir suivre un peu l’évolution .

On a aussi appris que rien n’est jamais foutu à partir du moment où l’os n’est pas touché (genre déformé, en miettes, bousillé quoi) et que la locomotion du cheval n’est pas forcément lié à ses pieds.

On a vu des chevaux avec de supers pieds, mais une locomotion pourrie et inversement, une jument avec une super locomotion mais des pieds dans un état très critique.

J’ai vraiment trouvé le stage très complet, avec une manière très « holistique » d’aborder la question des pieds (locomotion, conditions de vie, alimentation, travail…). Une semaine avant le stage nous avons reçu par mail tout un tas de supports à étudier ainsi que des planches vierges pour les évaluations et les bilans.

Ce que j’ai beaucoup aimé avec Gwennaël, c’est que sa priorité c’est le cheval et le « on fait au mieux ». Il n’a diabolisé personne/ aucune technique de traitement des pieds, il est simplement resté très factuel tout le long du week-end et c’est franchement appréciable.

Je fais un peu une overdose des débats stériles style « fers/pieds nus » « mors/enasure » « R+/R- » où personne ne cherche à comprendre et reste sur ses positions sans écouter les arguments du parti adverse. J’avoue que j’avais un peu peur de me retrouver dans un contexte « pro pieds nus » à mort et finalement pas du tout 🙂 Avec les chevaux, rien n’est jamais blanc ou noir et aucune réponse n’est universelle. J’ai vraiment bien aimé sa façon de voir les choses et je recommande ses stages à toute personne souhaitant en apprendre plus sur le parage physio !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s